POIL INCARNÉ

C’est un poil dont l’extrémité pousse dans la mauvaise direction : au lieu de ressortir par son canal folliculaire, il se replie et reste bloqué sous la peau.   

POIL INCARNÉ, QU’EST CE QUE C’EST ?

Le poil incarné est souvent visible par transparence sous l’épiderme. Le poil incarné est considéré comme un corps étranger par la peau provoquant une réaction inflammatoire afin de l’éliminer. Le poil incarné se manifeste par un bouton rouge enfermant un poil, qui va plus ou moins s’infecter, devenir purulent et douloureux.

Après guérison, le poil incarné entraine souvent une hyperpigmentation post inflammatoire (tâche brune) qui dure plusieurs mois avant de disparaître et peut laisser parfois des cicatrices inesthétiques.

On retrouve les poils incarnés sur toutes les parties du corps, principalement sur des zones où les poils sont épais et régulièrement rasés ou épilés : maillot, demi jambes, aisselles, barbe, intérieur de cuisses…

Les hommes et les femmes sont touchés par cette pathologie. Afin de prévenir la survenue du poil incarné, il est essentiel de supprimer tous les facteurs favorisants. Malheureusement souvent cela ne suffit pas et le seul traitement efficace est alors l’épilation définitive des poils au laser.

FACTEURS FAVORISANTS LES POILS INCARNÉS

  • Un poil rasé trop court : Rasage dans le sens inverse du poil ou avec rasoir bi ou tri-lame (ce type de rasoir tire le poil avant de le couper, le rasage est alors très court. En règle générale, plus un poil est rasé court plus on augmente le risque de poil incarné. Le rasage provoque également une irritation de la peau favorisant la survenue de folliculite (bouton blanc purulent centré par un poil).
  • Poils épais frisés ou crépus favorise la survenue de poils incarnés à cause de leur pousse en spirale.
  • Forte Pilosité. 
  • Peau épaisse : le poil aura plus de difficultés à percer la peau et se replie.
  • Port de vêtements serrés : expose à des frottements importants pouvant dévier la pousse des poils et bloque également la sortie des poils.
  • Des gommage répétés de la même façon exposent à des frottements importants pouvant changer la direction de pousse des poils.

COMMENT EVITER LES POILS INCARNÉS ?

La plus simple des mesures préventives est de ne pas raser ou raser moins court en utilisant une tondeuse électrique. Cette solution est simple et peut convenir surtout pour la barbe chez l’homme. Pour les zones qui nécessitent d’être rasées de près (intérieur de cuisses, jambes), il faut alors épiler ou employer une technique de rasage correcte : 

  • Rasage dans le sens de la pousse des poils (pour les jambes de haut en bas).
  • Lors du rasage essayer de passer seulement une seule fois (passer plusieurs fois rase le poil plus court et augmente l’irritation de la peau).
  • Raser avec de l’eau savonneuse ou avec une mousse à raser, jamais à sec.
  • Raser avec des rasoirs à une lame et changer régulièrement la lame.
  • Utiliser la crème dépilatoire.
  • Gommage doux : si la peau est épaisse afin d’éliminer les peaux mortes qui bouchent les pores et ainsi faciliter la sortie du poil.
  • Porter des vêtements amples surtout après rasage ou épilation.

COMMENT SE DEBARASSER DES POILS INCARNÉS ?

Lors de poussées inflammatoires avec infection, il est important de suivre les recommandations suivantes afin de faciliter la guérison : antiseptique avec application de crème antibiotique, arrêt du rasage et essayer de retirer le poil. Lorsqu’il est visible, le poil peut être retiré à l‘aide d’une aiguille stérile ou d’une pince à épiler désinfectée : il suffit alors d’enlever la très fine couche de peau au-dessus du poil. On peut également appliquer une compresse d’eau chaude qui va faciliter le travail en ramollissant la peau et en dilatant les pores.

Le seul traitement efficace et radical des poils incarnés demeure l’épilation définitive au laser. Au fur et à mesure des séances, les poils se raréfient et s’affinent. Un traitement complet nécessite 4 à 6 séances selon les zones traitées.